Dans le poulailler urbain

Dans le poulailler urbain

Le français râle et hurle pour rien

Il insulte et frappe son prochain

Le français ne comprend rien
Il est nerveux et a perdu

Les valeurs humaines répandues

Jadis par les religions et les bons saints

Le français a perdu la main
Alors il s’étouffe et il s’enserre

Dans sa routine, il désespère

Il ne prend plus le temps pour lui

Le français, peu à peu, se détruit
Thomas Chaline

(Lu 3 fois, 1 lectures aujourd'hui)

Ajoutez votre commentaire