M’amie à soi non aux autres ressemble

M’amie à soi non aux autres ressemble :
Car se voyant naturelle beauté,
A tant acquis de chaste loyauté
Qu’en elle sont deux contraires ensemble.
Je crois qu’amour luimême l’aimera :
Car il la touche et craint de la blesser.
S’il en est pris, je crois qu’il forcera
Elle d’aimer ou moi de la laisser.

Voter pour ce poème!

Avatar Apprenti Poète

Par Antoine Heroët

Poemes Antoine Heroët - Découvrez les œuvres poétiques de Antoine Heroët

Ce poème vous a-t-il touché ? Partagez votre avis, critique ou analyse !

Laissez vos mots danser comme Verlaine, et notre forum deviendra une symphonie poétique.
S’abonner
Notifier de
Avatar
guest
0 Avis
Inline Feedbacks
View all comments

Je dédie à tes pleurs, à ton sourire

La chanson de la bien-aimée