Une paisible et longue jouissance

Une paisible et longue jouissance
Fait les dégoûts et détruit la constance
Car s’attacher toujours au même bien
C’est posséder et ne sentir plus rien
Aussi, Philis, il faut être inconstante
Vous reprendrez votre premier usage
En reprenant votre premier visage
Et le retour de vos légèretés
Nous fera voir celui de vos beautés
Il faut brûler d’une flamme légère
Vive, brillante et toujours passagère
Être inconstante aussi longtemps qu’on peut
Car un temps vient que ne l’est pas qui veut.

Voter pour ce poème!

Avatar Apprenti Poète

Par Charles De Marguetel De Saint-Évremond

Poemes Charles De Marguetel De Saint-Évremond - Découvrez les œuvres poétiques de Charles De Marguetel De Saint-Évremond

Ce poème vous a-t-il touché ? Partagez votre avis, critique ou analyse !

Chaque commentaire est une étoile dans notre ciel poétique. Brillez avec le vôtre, comme Apollinaire dans la nuit.
S’abonner
Notifier de
Avatar
guest
0 Avis
Inline Feedbacks
View all comments

Le coeur volé

La Marguerite