dans ,

Eclat

Reine Terre, votre corps opulent
se renverse dans l’horizon.
Votre robe aux couleurs de soleil levant
s’étale à perte de vue.

Par-ci et par là,
sculptures perpendiculaires ;
cordes à grimper, lignes,
courbes et pentes
dansent à l’arrivée du vent de l’est.

C’est ce moment du printemps,
Anémone des bois
invite toutes ses amies sauvages :
Primevère, Célandine et Violette
à se baigner dans la rosée.

Il semble que pour la conférence des oiseaux,
c’est ce chant de Merle angélique,
comme si vous n’aviez jamais
entendu son cœur joyeux.
Il cherche comme un philosophe
une histoire parfaite.

Printemps, sa muse,
sur le flot vert des forêts,
sème l’enchantement
partout sur la terre.
Nous sommes joyeux,
Unis par cette fête royale chaque année.

Chloe Douglas, 2010

Voter pour ce poème!

Ce poème vous a-t-il touché ? Partagez votre avis, critique ou analyse !

S’abonner
Notifier de
guest
0 Avis
Inline Feedbacks
View all comments