Le récital des anges

Plein de spleen nostalgique et de rêves étranges,
Un soir, je m’en allai chez la Sainte adorée
Où se donnait, dans la salle de l’empyrée,
Pour la fête du ciel, le récital des anges.

Et nul ne s’opposant à cette libre entrée,
Je vins, le corps vêtu d’une tunique à franges,
Le soir où je m’en fus chez la Sainte adorée,
Plein de spleen nostalgique et de rêves étranges.

Des dames défilaient sous des clartés oranges ;
Les célestes laquais portaient haute livrée ;
Et ma demande étant par Cécile agréée,
J’écoutai le concert qu’aux divines phalanges

Elle donnait, làhaut, dans des rythmes étranges…

Motifs poétiques

Voter pour ce poème!

Emile Nelligan Apprenti Poète

Par Emile Nelligan

Émile Nelligan, né le 24 décembre 1879 à Montréal et mort le 18 novembre 1941 dans la même ville, est un poète québécois influencé par le mouvement symboliste ainsi que par les grands romantiques.

Ce poème vous a-t-il touché ? Partagez votre avis, critique ou analyse !

La poésie est une danse de l'âme. Enchaînez vos mots, comme un poème de Nijinsky, et dansez avec nous.
S’abonner
Notifier de
Avatar
guest
0 Avis
Inline Feedbacks
View all comments

Sur les abysmes creux des fondements poser

À la marquise du Châtelet (I)