La rose

Tableau I.

C’est l’âge qui touche à l’enfance,
C’est Justine, c’est la candeur.
Déjà l’amour parle à son cœur :
Crédule comme l’innocence,
Elle écoute avec complaisance
Son langage souvent trompeur.
Son œil satisfait se repose
Sur un jeune homme à ses genoux,
Qui, d’un air suppliant et doux,
Lui présente une simple rose.
De cet amant passionné,
Justine, refusez l’offrande ;
Lorsqu’un amant donne, il demande,
Et beaucoup plus qu’il n’a donné.

Voter pour ce poème!

Ce poème vous a-t-il touché ? Partagez votre avis, critique ou analyse !

S’abonner
Notifier de
guest
0 Avis
Inline Feedbacks
View all comments