Les Plus Lus

  • Plan d’études

    De vos projets je blâme l’imprudence : Trop de savoir dépare la beauté. Ne perdez point votre aimable ignorance, Et conservez cette naïveté Qui vous ramène aux jeux de votre enfance. Le dieu du goût […] Plus

  • La rose

    Tableau I. C’est l’âge qui touche à l’enfance, C’est Justine, c’est la candeur. Déjà l’amour parle à son cœur : Crédule comme l’innocence, Elle écoute avec complaisance Son langage souvent trompeur. Son œil satisfait se […] Plus

  • Aimer est un destin charmant

    Élégie VIII. Aimer est un destin charmant ; C’est un bonheur qui nous enivre, Et qui produit l’enchantement. Avoir aimé, c’est ne plus vivre, Hélas ! c’est avoir acheté Cette accablante vérité, Que les serments […] Plus

  • Les rideaux

    Tableau VI. Dans cette alcôve solitaire Sans doute habite le repos : Voyons. Mais ces doubles rideaux Semblent fermés par le mystère ;Et ces vêtements étrangers Mêlés aux vêtements légers Qui couvraient Justine et ses […] Plus

  • Le songe

    Tableau III. Le sommeil a touché ses yeux ; Sous des pavots délicieux Ils se ferment, et son cœur veille, À l’erreur ses sens sont livrés. Sur son visage, par degrés, La rose devient plus […] Plus

  • À ma bouteille

    Viens, ô ma Bouteille chérie, Viens enivrer tous mes chagrins. Douce compagne, heureuse amie, Verse dans ma coupe élargie L’oubli des dieux et des humains. Buvons, mais buvons à plein verre ; Et lorsque la […] Plus

  • À Éléonore

    Aimer à treize ans, dites-vous, C’est trop tôt : eh, qu’importe l’âge ? Avez-vous besoin d’être sage Pour goûter le plaisir des fous ? Ne prenez pas pour une affaire Ce qui n’est qu’un amusement […] Plus

  • Élégie

    Oui, sans regret, du flambeau de mes jours Je vois déjà la lumière éclipsée. Tu vas bientôt sortir de ma pensée, Cruel objet des plus tendres amours ! Ce triste espoir fait mon unique joie. […] Plus

  • L’impatience

    Ô ciel ! après huit jours d’absence, Après huit siècles de désirs, J’arrive, et ta froide prudence Recule l’instant des plaisirs Promis à mon impatience ! « D’une mère je crains les yeux ; « […] Plus