Golgotha

Jésus le crucifix au mur de la bouchère
Prenait-il en pitié les viandes passagères
Dans ce malin fidèle au raffut des chalands
Chuchoteurs que les rôts de veau fussent bien blancs
Et l’entrecôte mieux fissurée à la graisse.
Partant plus tendre.

Un peu c’était comme à confesse.
O

Seigneur ; le saignant les rapproche de toi.
La dame carnassière cl le monsieur qui tance.
Or. le boucher, tirant de la grande potence
Un gigot qui pendait assez proche la croix.
Frôla de lui le flanc douloureux du dieu triste
Et le sang du mouton rougit le corps du

Christ.

Norge

Voter pour ce poème!

Ce poème vous a-t-il touché ? Partagez votre avis, critique ou analyse !

S’abonner
Notifier de
guest
0 Avis
Inline Feedbacks
View all comments