Lige

Alors, alors et alors.
Quand le soleil et la lune.
La terre, la mer sonore
Auront usé tous leurs ors.
Leurs arts, leurs ires, leurs dunes.
Usé leurs dents et leurs chants.
Leurs vents, leurs sangs et leurs plumes.
Petits jours et petits ans
Moulus, poudrus sur l’enclume
Des temps, des temps, des antans.
Alors, mouches, monts et gens.
Soleillon, terrette. lune
Fondront dans le noir alors.
Alors, alors et alors
Toujours droite sur sa tige.
Verdira mon âme lige.

Norge

Voter pour ce poème!

Ce poème vous a-t-il touché ? Partagez votre avis, critique ou analyse !

S’abonner
Notifier de
guest
0 Avis
Inline Feedbacks
View all comments