Les machinoutis

Self-man

grand milliardaire d’années-lumière

Dieu est drummer-major au
Deus
Faladium

tout comme au
Mortibus
Escaladorium
Et quand les enfants de la
Batterie entrent

dans la danse ça percute ça chauffe et la fête continue
Bien sûr la satellisation n’est pas la guerre mais le bal

des quasars bat son plein et la terre n’est pas loin

d’être à tue et à toi avec ses voisins
Mais
Certains privilégiés vivent à l’écart de cette savante

et sanglante mécanique
Ils n’écoutent pas le son du canon même s’ils pressentent

qu’un beau jour peut-être les canons du son les

tueront
Eux ou les leurs et en musique
Ou qu’ils auront droit grâce au
Laser

à la mort en couleur

Ainsi de
Maria

qui peint à la main dans le ciel encore bleu

des
Alpes-Maritimes les homo-sapiens de demain les inquiétants
Machinoutis les sur-développés-surhumains.

Voter pour ce poème!

Ce poème vous a-t-il touché ? Partagez votre avis, critique ou analyse !

S’abonner
Notifier de
guest
0 Avis
Inline Feedbacks
View all comments