Norge : Pas si Simple – Prose

Sans doute parce qu’elle se donne parfois les dehors aimables de l’historiette, ou qu’elle affecte de se fredonner sur la musique frivole de la chansonnette, parce qu’elle ne crache guère

sur le jeu ou qu’elle ne méprise ni la narration ni l’anecdote – l’une et l’autre bannies de la littérature par le formalisme des années 60 -. la poésie de Norge a-t-elle la

réputation d’être facile. Impression que semblent confirmer les diseurs qui s’en sont emparé. Parce que nombre de ses vers expriment une solide adhésion au monde, parce

qu’ils disent parfois – souvent -l’amour et la simplicité, le solide et fraternel poète a une réputation d’optimisme, qui fait de son œuvre la proie de ceux qui sont

professionnellement voués à exalter la bonne santé morale. Fraternel. Norge ? Sans aucun doute. Mais le poète sait aussi, et dit. que le verbe aimer s’applique autant à

ce qu’on détruit pour s’en nourrir qu’à celui dont on veut le bien. Et chez Norge, la demande est aussi menace : lorsqu’il demande à des anges : Ne me lâchez pas la main, il

avertit aussitôt : « Je vous mordrais jusqu’au sang» (N.L.,p.24) ‘. Humaniste. Norge? Il affirme certes: « Ma recherche est l’homme» (L.V.,Glose, p. 162). mais il voit

aussi en cet homme un «gros gibier», volontiers chassé, auquel un poète dont on ne sait trop s’il est traqué ou traqueur trouve «un goût bizarre».

Spiritualiste. Norgc ? Il proclame: « Nous sommes d’une grande légende, nous sommes d’une grande lumière, et rien n’apaisera notre faim de lumière» (V.P..Cantique

devant la mer. p. 461). Mais il tient aussi que « le spirituel est lui-même charnel » et que s’il existait un « charnel azur», il dirait : « Homme impatient /

mange-moi vivant » (J.A.. p. 128). Optimiste. Norge ? Si nombre de ses vers chantent l’accord secret de la main et de l’outil, de l’œil et du paysage, et disent le bonheur d’être

venu au monde, on ne peut faire litière des craquements qui se font entendre aux articulations entre ce monde et nous, des grincements et des grippements de la machine. Poète. Norge ?

(la question apparaii bien un peu sacrilège : mais allons jusqu’au bout). Si la poésie consiste à créer, à l’3ide des mots, des univers autres que celui que nous

croyons connaitre. Norge nous invite aussi à prendre ces mots dans nos mains : il nous montre comme ils sont faits et nous voyons qu’il n’y a là. effectivement, que des mots. Comme

quoi Norge aide à n’être jamais dupe : ni de l’esprit, ni de l’homme, ni de la poésie, ni de Norgc. Et peut-être est-ce en cela que l’écrivain, parce qu’il place la

liberté au cœur de l’acte de lecture, se montre le plus moderne, le plus fraternel. Et le plus poète.

Norge

Voter pour ce poème!

Ce poème vous a-t-il touché ? Partagez votre avis, critique ou analyse !

S’abonner
Notifier de
guest
0 Avis
Inline Feedbacks
View all comments