BofBof C'était OKC'était OK J'ai aiméJ'ai aimé IncroyableIncroyable

Le droit chemin

A chaque kilomètre chaque année

des vieillards au front borné indiquent aux enfants la route d’un geste de ciment armé.

image_printImprimer ce poème

Voter pour ce poème!

Ce poème vous a-t-il touché ? Partagez avis ou analyse!

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Je sçay ton ferme cueur, je cognois ta constance

Attisement