BofBof C'était OKC'était OK J'ai aiméJ'ai aimé IncroyableIncroyable

Le droit chemin

A chaque kilomètre chaque année

des vieillards au front borné indiquent aux enfants la route d’un geste de ciment armé.

Voter pour ce poème!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Je sçay ton ferme cueur, je cognois ta constance

Attisement