Tant de forêts…

Tant de forêts arrachées à la terre

et massacrées

achevées

rotativées

Tant de forêts sacrifiées pour la pâte à papier des milliards de journaux attirant annuellement l’attention des lecteurs sur les dangers du déboisement des bois et des forêts.

Voter pour ce poème!

-1 Points
J'aime

Laisser un avis, une critique ou analyse

T'as quelque chose à dire, une réaction ? Ce poème t'a-t-il touché ? C'est ici.

Captcha loading...

Porte du second infini

L’hiver