Ceci cela

Ecriture légère

On te cherche à grands doigts

Peut-être les rivières

Ne te trouveront pas ?

Toutes vont par le ciel

A travers des clairières

De neige ou bien de sel

Croisant leurs blancs roseaux

Mais j’oubliais l’oiseau

Qui dormait sur la terre

Il vient le bec encré

Ce ne sont que nuages

Comme papier froissé

Des pages et des pages

D’une grisaille amère

L’oiseau n’hésite pas

Défroisse la lumière

Écrit ceci cela

Sur le joli papier

Regardez regardez

Voici le ciel d’été

Avec des mots pour plaire

A toute chrétienté

Des gens et des clochers

Dans le soleil joyeux

L’oiseau va l’oiseau aime Fondre au creux du poème Et voici la tanière Où deux sources bavardent Je heurte et leur demande Auriez-vous cru la vie Si belle que le gris Soit promesse du bleu ?

Voter pour ce poème!

Ce poème vous a-t-il touché ? Partagez votre avis, critique ou analyse !

S’abonner
Notifier de
guest
0 Avis
Inline Feedbacks
View all comments