Commencement et Fin

Le commencement ne s’arrête pas et la fin ne cesse
Ton sang tu l’oublies, ce commencement.

Ce qui passe en toi et n’a pas de fin tu ne l’entends plus.
Au commencement torrents et volcans, à la fin des fins le ciel et la mer.
Si tu comprenais ?

Si tu commençais ?

Si c’était la fin ?
Tu crois que le monde vient de commencer tu crois que le temps n’aura pas de cesse
Admire la fin du commencement adore le jour adore la nuit qui t’ont dévoré.

Jean Tardieu

Voter pour ce poème!

Ce poème vous a-t-il touché ? Partagez votre avis, critique ou analyse !

S’abonner
Notifier de
guest
0 Avis
Inline Feedbacks
View all comments