Mouton

Les images passent et repassent
Dans sa tête, de mouton
Normal
Images de couloirs sinueux d’une enfance sacrée
Bordel
Les cheminées tombent une par une
Les poutres en acier se déforment
Tout est insufflé dans une spirale descendante sans fin

Il a lu tout ce qu’il fallait lire
Il a étudié les meilleurs
Il a dansé, chanté
Pleuré

L’heure de se réveiller arrive
Le soleil se lève, tout comme son indifférence
Et, comme d’habitude, il part brouter dans son champ
Avec les autres moutons parfaits

Jules Delavigne, Conclusions, 2008

Voter pour ce poème!

Francois-Rene de Chateaubriand Apprenti Poète

Par Jules Delavigne

Jules Delavigne est né en janvier 1962 à Cambridge en Angleterre.

Son œuvre est surtout marquée par un humanisme basé sur la juxtaposition des richesses de la vie et de l’absurdité de la condition humaine.

Ce poème vous a-t-il touché ? Partagez votre avis, critique ou analyse !

Chaque commentaire est une page de l'histoire poétique de notre forum. Écrivez votre chapitre, tel un Camus des vers.
S’abonner
Notifier de
Avatar
guest
0 Avis
Inline Feedbacks
View all comments

Ceux qui meurent et Ceux qui combattent – VI. Nostalgie

Parole due