La Neige.

Le vent d’hiver souffle dans l’ombre,
La neige couvre les chemins;
Enfants, venez, la nuit est sombre,
Au foyer réchauffez vos mains.

Et pendant que vous êtes sages
Prenez ce livre et ces images,
Ce sont des souvenirs lointains.
Ceux dont on parle ont eu votre âge,

Mais le temps va rapidement :
Comme le flot qui bat la plage,
Les jours ainsi s’en vont montant.

Nous parlerons des moeurs antiques,
Des pays lointains ou rustiques,
Ou de ce qu’on voit en rêvant.

Écoutant le conte et l’histoire,
Vous verrez la joie et les pleurs,
Et le peu que pèse la gloire,
Et ce que valent les grandeurs.

Heureux, si, fixant vos pensées
Sur toutes ces choses passées,
Vous devenez un peu meilleurs!

Voter pour ce poème!

VOS CRITIQUES, ANALYSES ET AVIS

avatar
  S’abonner  
Notifier de

Origine

Les Dix Sous De Marthe.