Pour amour des dames de France

Rondeau

Pour amour des dames de France
Je suis entré en l’observance
Du tres renommé saint François,
Pour cuidier trouver une fois
La doulce voye d’alegence.

Ceint suis de corde de souffrance,
Soulz haire d’Aigre Desirance,
Plus qu’en mon Dieu ne me congnois.
Pour amour des dames de France
Je suis entré en l’observance.

Soubrement vis de ma Plaisance
Et june ce que Desir pense,
Mendiant par tout ou je vois,
Je veille a conter, par mes dois,
Les maulx que m’a fait Esperance
Pour amour des dames de France.

Voter pour ce poème!

Olivier De La Marche Apprenti Poète

Par Olivier De La Marche

Olivier de La Marche (1426 au château de La Marche (Villegaudin) - 1502 à Bruxelles) est un dignitaire, un diplomate, un officier-capitaine, un poète et un chroniqueur de la cour bourguignonne. Il est notamment connu grâce à ses Mémoires de Messire Olivier de La Marche parues postérieurement en 1562.

Ce poème vous a-t-il touché ? Partagez votre avis, critique ou analyse !

Votre commentaire est la bougie qui éclaire notre obscurité poétique. Illuminez-nous.
S’abonner
Notifier de
Avatar
guest
0 Avis
Inline Feedbacks
View all comments

L’Anneau de Mœbius

Les Origines