Avant que tu ne t’en ailles

Avant que tu ne t’en ailles,
Pâle étoile du matin,
Mille cailles
Chantent, chantent dans le thym.

Tourne devers le poète,
Dont les yeux sont pleins d’amour;
L’alouette
Monte au ciel avec le jour.

Tourne ton regard que noie
L’aurore dans son azur;
Quelle joie
Parmi les champs de blé mûr !

Puis fais luire ma pensée
Làbas bien loin, oh, bien loin !
La rosée
Gaîment brille sur le foin.

Dans le doux rêve où s’agite
Ma mie endormie encor…
Vite, vite,
Car voici le soleil d’or.

La bonne chanson

Voter pour ce poème!

Paul Verlaine Apprenti Poète

Par Paul Verlaine

Paul Verlaine est un écrivain et poète français du XIXᵉ siècle, né à Metz le 30 mars 1844 et mort à Paris le 8 janvier 1896. Il s'essaie à la poésie et publie son premier recueil, Poèmes saturniens en 1866, à 22 ans.

Ce poème vous a-t-il touché ? Partagez votre avis, critique ou analyse !

La poésie, c'est l'art de l'âme. Venez, comme Guillaume Apollinaire, exprimer la vôtre en commentant.
S’abonner
Notifier de
Avatar
guest
0 Avis
Inline Feedbacks
View all comments

Un lambeau de patrie

Quand vient le soir