Barre D’azur

Les débris culbutés dans le coin

Il ne reste plus rien
Les murs et le triangle

Pourtant
L’espoir qui nous soutient

L’objet que l’on tient dans la main

Il fait jour
Et l’on marche mieux

La rue est plafonnée de bleu
Et nos projets sont sans limite

On ne voit pas passer le temps

Qui va plus vite

Dans l’air
Sans savoir si l’on tourne à droite

Ou à l’envers

Pierre Reverdy

Voter pour ce poème!

Ce poème vous a-t-il touché ? Partagez votre avis, critique ou analyse !

S’abonner
Notifier de
guest
0 Avis
Inline Feedbacks
View all comments