Entreprise

La bande roule aux mains des plus forts
Celui qui tient la corde serre bien
Il s’agit d’entrer
Une ombre dans l’angle du couloir étroit a remué
Le silence file le long du mur
La maison s’est tassée dans le coin le plus sombre
Et un doigt levé nous menace
Les cheminées raidies marquent une heure nouvelle
sous la lune

On se suit
La peur à chaque pas soulève un nouveau bruit

Fait craquer les bottines
Il y a l’entrée du port palpitante comme une gorge

La boutique du coin débraillée veille encore

Sa lumière traîne sur le trottoir

Et nous n’avons pas encore commencé
Minuit
C’est un moment précis
Qui s’éternise dans le vent
Les mains tremblantes dans la nuit vont en avant
Je vous suis

Je m’en vais

Je tourne et j’ai peur

Je voudrais me sauver
Minuit

La pendule sans fin sonne à coups de marteau

Sur mon cœur

En entrant dans la maison sinistre et désolée dont j’ai perdu le numéro

Pierre Reverdy

Voter pour ce poème!

Pierre Reverdy Apprenti Poète

Par Pierre Reverdy

Pierre Reverdy, né le 11 septembre 1889 (13 septembre 1889 selon l'état civil) à Narbonne et mort le 17 juin 1960 à Solesmes, est un poète français associé au cubisme et aux débuts du surréalisme. Il a eu une influence notable sur la poésie moderne de langue française.

Ce poème vous a-t-il touché ? Partagez votre avis, critique ou analyse !

La poésie a besoin de vos mots pour s'épanouir. Participez à notre jardin de vers.
S’abonner
Notifier de
Avatar
guest
0 Avis
Inline Feedbacks
View all comments

Le Lièvre et la Tortue

Révélation du monde