La Saison Dernière

Un regard
ou une grimace

Le soleil a lui

Dans le miroir ce n’est plus le même

Un nuage passe à cheval

En courant le vent le dépasse

Une ombre sur l’œil me tracasse
Je glisse dans un cauchemar
Un masque noir
souligné d’un sourire

Et celui qui m’entraîne crie

Il pourrait être mieux ou pire et je ris
Dans la cour il n’y a que moi

Un manteau sombre flotte au-dessus du toit

Plein de trous
et quelqu’un m’appelle
Ma paupière est frôlée par un vol d’hirondelle

C’est une main gantée
Le reste passe derrière les souvenirs
Mais ce qui est là je pourrais le tenir

Si tu ne regardais pas toujours en arrière

Pierre Reverdy

Voter pour ce poème!

Ce poème vous a-t-il touché ? Partagez votre avis, critique ou analyse !

S’abonner
Notifier de
guest
0 Avis
Inline Feedbacks
View all comments