Moi-Même

Une niche
Un nombre
Une troupe d’hommes
Tout le bout est là

On n’avance plus

Un astre rayonne
Minuit moins le quart

La porte est trop grande

Les arbres ronronnent

Et le ciel plus bas
C’est pour le départ

Je suis sur le seuil

La lune s’écorne
Une larme à part

Pierre Reverdy

Voter pour ce poème!

Ce poème vous a-t-il touché ? Partagez votre avis, critique ou analyse !

S’abonner
Notifier de
guest
0 Avis
Inline Feedbacks
View all comments