Grédelu

Naguères j’ai vu Grédelu

Représenter un jeune singe.

Au fond du grand bois chevelu

Naguères j’ai vu Grédelu.

Ce soir-là, certes, il a plu

Sans l’éclat trompeur du beau linge.

Naguères j’ai vu Grédelu

Représenter un jeune singe.
Décembre 1845.

Voter pour ce poème!

Ce poème vous a-t-il touché ? Partagez votre avis, critique ou analyse !

S’abonner
Notifier de
guest
0 Avis
Inline Feedbacks
View all comments