Le Jour

Tout est ravi quand vient le Jour

Dans les cieux flamboyants d’aurore.

Sur la terre en fleur qu’il décore

La joie immense est de retour.
Les feuillages au pur contour

Ont un bruissement sonore;

Tout est ravi quand vient le Jour

Dans les cieux flamboyants d’aurore.
La chaumière comme la tour

Dans la lumière se colore,

L’eau murmure, la fleur adore,

Les oiseaux chantent, fous d’amour.

Tout est ravi quand vient le Jour.

Voter pour ce poème!

Théodore de Banville Apprenti Poète

Par Théodore de Banville

Etienne Jean Baptiste Claude Théodore Faullain de Banville, né le 14 mars 1823 à Moulins (Allier) et mort le 13 mars 1891 à Paris, est un poète, dramaturge et critique français. Célèbre pour les « Odes funambulesques » et « les Exilés », il est surnommé « le poète du bonheur ».

Ce poème vous a-t-il touché ? Partagez votre avis, critique ou analyse !

Chaque commentaire est une étoile dans notre ciel poétique. Brillez avec le vôtre, comme Apollinaire dans la nuit.
S’abonner
Notifier de
Avatar
guest
0 Avis
Inline Feedbacks
View all comments

Le rameur

Le Saguenay