galanterie

Galanterie,

si, par delà les hommages, existait un péril,
sorte de confusion dans le corps et l’esprit,
dans toutes ces relations impliquant « elle et il »
ce jeu où les coeurs simples ne sont jamais compris,

et si pendant des siècles se tenait à l’écart
le vrai lieu de l’Amour quand il prépare son nid,
se fiant à lui même, il n’a cure des égards,
tout le reste est en trop et même au pire, le nie,

car bien des simagrées remplissent des romans
qui exposent ces faux couples aux regards des passants,
confusion là aussi, si dans la pruderie

certains ont magnifié et parfois certifié,
la pureté du regard ! comment peut-on se fier
aux perverses politesses, qu’ils nomment galanterie…

 

Voter pour ce poème!

zeugma Maître Poète

Par zeugma

Ce poème vous a-t-il touché ? Partagez votre avis, critique ou analyse !

Dans notre ruche de poètes, chaque commentaire est une goutte de miel. Soyez doux.
S’abonner
Notifier de
Avatar
guest
0 Avis
Inline Feedbacks
View all comments

Juste à temps

“ouvre-toi ” !