Désactiver les avertissements NSFW qui font référence à des contenus considérés comme inappropriés sur le lieu de travail (Not Suitable For Work).

  • Amitié-Amour

    AMITIE-AMOUR Je ne veux pas perdre ton amitié, Parce que mon cœur t’a un jour aimé, Reste là, encore, ne t’en va pas! C’est toi qui as fait le premier pas Je ne pourrais plus me passer de toi, Écris encore et parle-moi! Je ne veux pas perdre ton amitié, Même si un jour, j’ai […]

    Lire la suite

  • Seul sans toi

    SEUL SANS TOI Moi qui croyais que tu serais à mes côtés Avec notre amour pour tout partager Sur notre chemin, j’ai décidé de t’en écarter, A moi maintenant d’avancer Sans toi, pour m’accompagner! Ce choix est difficile mais je persiste à penser Que même avec un amour sensé Et quand il n’y a plus […]

    Lire la suite

  • FILLE DE KABYLIE

    FILLE DE KABYLIE Toi qui as su guider au fil des siècle L’héritage de nos aïeux Gardienne de nos traditions et coutumes Toi qui as supporté les pires affronts La peine de tous nos enfants disparus Pour que nous Kabyles soyons fiers de nos racines Toi qui as tant souffert de solitude Élevé des hommes […]

    Lire la suite

  • Le vrai amour

    L’AMOUR L’amour n’a pas d’âge Il reste toujours sage. Il ne vieillit jamais Nul loi ne peut le souiller. Il n’a ni prix ni comparaison Il ne s’achète nullement. Il est réel et sincère L’amour ne s’efface guère. Il en reste toujours quelque chose de fascinant Il se conjugue toujours au temps du présent. L’Amour […]

    Lire la suite

  • Un amour perdu

    LE SOUVENIR DE TOI Un jour tu m’as quitté Pour aller dans un pays étranger! Tu as préféré vivre dans un pays lointain Froid et sans lendemain! Tu as laissé ton beau pays ensoleillé Pour rejoindre un autre ensorcelé! Tu ne m’as laissé que le souvenir de ton beau visage Un souvenir d’un été, partagé […]

    Lire la suite

  • Amour et songes virtuels

    AMOUR ET SONGE VIRTUELS Tu me regardes de loin Tu ne me dis rien, Tu n’as aucun besoin, Tes yeux le font si bien! Ton corps est si lointain Mais ton cœur est le mien Notre avenir est à mi-chemin Laissons faire notre destin! Un jour, je traverserais Les monts et vallées Tempêtes, vents et […]

    Lire la suite

  • L’été

    Hélas ! le malheureux qui rend nos champs fertiles Est immolé sans cesse aux habitants des villes. Le luxe honore ici les talents superflus, On dédaigne son art, son état, ses vertus. Ô mon concitoyen, mon compagnon, mon frère ! Ô toi ! par qui fleurit l’an le plus nécessaire ; Ami de l’innocence, honnête […]

    Lire la suite

  • L’automne

    Ô vous qu’ont enrichis les trésors de Cérès, Préparez-vous, mortels, à de nouveaux bienfaits. Redoublez vos présents, terre heureuse et féconde ; Récompensez encor la main qui vous seconde. Et toi, riant automne, accorde à nos désirs Ce qu’on attend de toi, du repos, des plaisirs, Une douce chaleur, et des jours sans orages. Il […]

    Lire la suite

  • Quand du printemps…

    Quand du printemps la feuille verte S’essaie à parer les rameaux, Quand du sein de la terre ouverte S’élèvent les arbres nouveaux, Quand tout sourit, quand tout s’éclaire, Quand l’astre tiède et triomphant Semble mesurer sa lumière A la force d’un oeil d’enfant ; J’aime à voir la petite fille, Fraîche fleur, courir par les […]

    Lire la suite

  • Moriture

    Regarde ! avec amour la terre se couronne ; Sous les vents attiédis son front rêve et frissonne ; L’herbe rajeunissante habille le rocher Où les nids amoureux vont déjà se cacher. Regarde ! à flots pressés la sève monte et chante. On voit les bois frémir : Donne toute ton âme au tableau qui […]

    Lire la suite

  • Mère

    C’est l’hiver et le noir décembre Gémit dans le bois attristé ; A la fenêtre de ta chambre Pend un vieux pampre dévasté; La bise qui gronde à ta porte Siffle autour de ton front charmant ; Sans songer aux fleurs qu’elle emporte, Pourquoi souris-tu si gaîment ? Oh ! dit-elle en levant la tête, […]

    Lire la suite

  • Larme secrète

    Quand on vint devant lui raconter la nouvelle De la touchante mort d’une si jeune belle, Il voulut tout savoir. Et chacun fut surpris De le voir calme encor, lorsqu’il eut tout appris ! Puis il parla longtemps. Il dit: C’est bien dommage! Mourir ainsi ! Voyez ! Mais on meurt à tout âge !.., […]

    Lire la suite

Charger plus
Toutes nos félicitations. Vous avez atteint la fin de l'internet.
Retour au sommet

Veuillez autoriser les annonces sur ce site!

Il semble que vous utilisez un bloqueur de publicités. La publicité constitue la seule source de financement pour du site. Vous Pouvez ajouter LaPoesie.org à votre liste blanche.

Refresh

Ajouter à la collection

Pas de collections

Vous trouverez ici toutes les collections que vous avez créées auparavant.

Nouveau sur LaPoesie.org ?

Première fois sur LaPoesie.org ?


Rejoignez le plus grand groupe d’écriture de poésie en ligne, améliorez votre art, créez une base de fans et découvrez la meilleure poésie de notre génération.