Jugement de la lumière

Fascinant le sang les muscles

dévorant les yeux ce fouillis

chargeant de vérité les éclats routiniers

un jet d’eau de victorieux soleil

par lequel

justice sera faite

et toutes les morgues démises

Les vaisselles les chairs glissent dans l’épaisseur du cou

des vagues

les silences par contre ont acquis une pression formidable

Sur un arc de cercle

dans les mouvements publics des rivages

la flamme

est seule et splendide dans son jugement intègre

Voter pour ce poème!

Aimé Césaire Apprenti Poète

Par Aimé Césaire

Aimé Césaire, né le 26 juin 1913 à Basse-Pointe et mort le 17 avril 2008 à Fort-de-France, est un écrivain et homme politique français, à la fois poète, dramaturge, essayiste, et biographe.

Ce poème vous a-t-il touché ? Partagez votre avis, critique ou analyse !

Dans l'univers des poèmes, chaque commentaire est une pépite de Proust. Partagez votre trésor.
S’abonner
Notifier de
Avatar
guest
0 Avis
Inline Feedbacks
View all comments

Fata morgana

Cadeau d’oiseau