Quelconque

Quelconque le gâteau de la nuit décoré de petites bougies faites de lucioles

quelconque une rangée de palmiers à éventer mes pensées les mieux tues

quelconque le plat du ciel servi par des mages en drap de piment rouge

quelconque la jeune main verte du poinsettia se crispant hors de ses gants à massacre
Espoir
Espoir

lorsque la vague déroule son paquet de lianes de toute odeur

et toutes les lance au cou de chevaux bigles lorsque l’anse développe sa crinière de sel godronnée au plus rare amidon d’algues et de poissons
Espoir plane
Grand
Duc

danse
Espoir et piétine et crie parmi les attentions charmantes des rémoras et le beuglement neuf qu’émet le caïman à l’imminence d’un tremblement de terre

Voter pour ce poème!

Aimé Césaire Apprenti Poète

Par Aimé Césaire

Aimé Césaire, né le 26 juin 1913 à Basse-Pointe et mort le 17 avril 2008 à Fort-de-France, est un écrivain et homme politique français, à la fois poète, dramaturge, essayiste, et biographe.

Ce poème vous a-t-il touché ? Partagez votre avis, critique ou analyse !

Chaque commentaire est une énigme à résoudre, comme un poème de Rimbaud. Participez à notre quête littéraire.
S’abonner
Notifier de
Avatar
guest
0 Avis
Inline Feedbacks
View all comments

L’aveugle

La Sainte Face