Le choix des éditeurs

Bientôt je serai mort.

Il restera peut-être dix poèmes

où les enfants débiles

trouveront l’okapi, le tamanoir,

Napoléon,
Savanarole,

le
Kamtchatka, les îles de la
Sonde.

Leurs professeurs, dégénérés comme eux,

en tireront, à peu de frais,

quelques leçons d’histoire et de géographie.

Plus tard, devenus des adultes,

ils sombreront à leur tour dans la prose.

Pourtant, un philosophe de province

écrira sur mon œuvre une thèse touffue,

indigeste et très sotte.

Les éditeurs refuseront de l’imprimer,

et, en toute logique, mes poèmes

aussitôt en mourront.

Voter pour ce poème!

Ce poème vous a-t-il touché ? Partagez votre avis, critique ou analyse !

S’abonner
Notifier de
guest
0 Avis
Inline Feedbacks
View all comments