Cher enfant ange, ton monde angélique, m’enchante, laissez-moi citer de toi une étincelle d’innocence, pour compléter le reste de ma vie.

Cher enfant ange, ton monde angélique, m’enchante, laissez-moi citer de toi une étincelle d’innocence, pour compléter le reste de ma vie.
Ô enfant ange, je t’envie pour ton innocence d’enfance, car la vie a
tellement perdu de son innocence.

Voter pour ce poème!

Ce poème vous a-t-il touché ? Partagez votre avis, critique ou analyse !

N'attendez pas, versez vos vers. Notre forum attend votre poésie.
S’abonner
Notifier de
Avatar
guest
0 Avis
Inline Feedbacks
View all comments

a douleur gravée dans l’âme nécessite de hautes vagues de bonheur et des doses excessives d’optimisme pour effacer son impact de nos vies.

Quand aucune magie dans la vie ne t’attire,