Dukduk

Le sang ne fait qu’un tour

Quand le dukduk se déploie sur la péninsule de la

Gazelle
Et que la jungle s’entrouvre sur cent soleils levants
Qui s’éparpillent en flamants
A toutes vapeurs de l’ordalie
Comme une locomotive de femmes nues
Au sortir d’un tunnel de sanglots
Là-haut cône
Gare

Voter pour ce poème!

Ce poème vous a-t-il touché ? Partagez votre avis, critique ou analyse !

S’abonner
Notifier de
guest
0 Avis
Inline Feedbacks
View all comments