Alterner

Érige des villes
Pour le temps et ses graines
Pour le cœur et pour l’œil
Pour l’âge et pour l’enfant

Puis romps l’enveloppe!

Suspends-toi

au vent sans territoires

Chavire dans toutes les mers
Renais sur toutes les plages

Gravis cette dune

qui n’engendre que silence

Puis à nouveau

Rejoins ces villes

où l’événement t’attend.

Voter pour ce poème!

Ce poème vous a-t-il touché ? Partagez votre avis, critique ou analyse !

S’abonner
Notifier de
guest
0 Avis
Inline Feedbacks
View all comments

Voix éteinte

Chantier du poème