épreuves du bâtisseur

Maître de nos spectacles

Le temps pourchasse le temps

Nous rivant à l’usure

Mais certains yeux transpercent les patines de l’âge
Certains rires culbutent les versets de la gloire
Certains pas enjambent les buissons acides
Certaines mains cicatrisent le jour mutilé

Maître de nos labyrinthes
Le temps immole le temps
Nous scellant à la mort

Mais certaines voix dégagent

la parole de l’écume

Certains gestes

sont prodigues

Certains distancent le temps!

Voter pour ce poème!

Ce poème vous a-t-il touché ? Partagez votre avis, critique ou analyse !

S’abonner
Notifier de
guest
0 Avis
Inline Feedbacks
View all comments