La vente

La
Vérité n’est que mensonge
Tenace mirage des vivants
Elle trompe nos vigilances
Et pétrifie le temps

La
Vérité est en armes
L’interdit son aiguillon
Ses lois de bronze nous séparent
Ses mots ont murailles et plafonds

La cible unique est un leurre
Les semences abondent
Les récoltes sont légions

Saluons plutôt nos soleils transitoires
Nos paroles libres d’emblème
Nos chemins en chemin
Nos multiples horizons.

Voter pour ce poème!

Ce poème vous a-t-il touché ? Partagez votre avis, critique ou analyse !

S’abonner
Notifier de
guest
0 Avis
Inline Feedbacks
View all comments