Machinerie

Dans ses leviers intacts
L’éternité persiste :

Suprême
Stagnante machinerie
Simulacre de nous!

Sur nos terres hasardées
La vie saigne et se reboise :

Fragile
Fugace machinerie
Fécondité de nous!

Voter pour ce poème!

Ce poème vous a-t-il touché ? Partagez votre avis, critique ou analyse !

S’abonner
Notifier de
guest
0 Avis
Inline Feedbacks
View all comments

Ha ! que je porte et de haine et d’envie

À Éléonore (III)