dans ,

Pas de clef à la poésie

Pas de clef à la poésie
Pas de ciel
Pas de fond
Pas de nid
Pas de nom

Ni lieu
Ni but
Ni raison

Aucune borne
Aucun fortin
Aucun axe
Aucun grain

Mais ce souffle

Qui s’infiltre

Dans l’étoffe des âmes

Pour délier leurs saisons :

Peuple d’hirondelles
Au regard pénétrant
A la vue déployée.

Voter pour ce poème!

Ce poème vous a-t-il touché ? Partagez votre avis, critique ou analyse !

S’abonner
Notifier de
guest
0 Avis
Inline Feedbacks
View all comments