Mictorio

Le mictorio c’est les

W.-C. de la gare
Je regarde toujours cet endroit avec curiosité quand j’arrive dans un nouveau pays
Les lieux de la gare de

Santos sont un petit réduit où une immense terrine qui me rappelle les grandes jarres qui sont dans les vignes en

Provence où une immense terrine est enfouie jusqu’au col dans le sol
Un gros boudin de bois noir large et épais est posé en couronne sur le bord et sert de siège
Cela doit être bien mal commode et trop bas.
C’est exactement le contraire des tinettes de la

Bastille qui elles sont trop haut perchées

Blaise Cendrars

Voter pour ce poème!

Ce poème vous a-t-il touché ? Partagez votre avis, critique ou analyse !

S’abonner
Notifier de
guest
0 Avis
Inline Feedbacks
View all comments