Trestle-Work

Rencontre-t-on un cours d’eau ou une vallée profonde

On la passe sur un pont de bois en attendant que les
recettes de la compagnie permettent d’en construire
un en pierre ou en fer

Les charpentiers américains n’ont pas de rivaux dans
l’art de construire ces ponts

On commence par poser un lit de pierres dures

Puis on dresse un premier chevalet

Lequel en supporte un second puis un troisième puis
un quatrième

Autant qu’il en faut pour atteindre le niveau de la rive

Sur le dernier chevalet deux poutres
Sur les deux poutres deux rails
Ces constructions audacieuses ne sont renforcées ni
par des croix de

St.

André ni par des fers en

T

Elles ne tiennent que par quelques poutrelles et quelques
chevilles qui maintiennent f écartement des chevalets

Et c’est un tout

C’est un pont

Cest un beau pont

Blaise Cendrars

Voter pour ce poème!

Ce poème vous a-t-il touché ? Partagez votre avis, critique ou analyse !

S’abonner
Notifier de
guest
0 Avis
Inline Feedbacks
View all comments