Au seigneur Theocrenus, lisant à ses disciples

Plus profitable est de t’écouter lire
Que d’Apollo ouïr toucher la lyre,
Où ne se prend plaisir que pour l’oreille :
Mais en ta langue ornée et nonpareille
Chacun y peut plaisir et fruit élire.

Ainsi, d’autant qu’un Dieu doit faire et dire
Mieux qu’un mortel, chose où n’ait que redire,
D’autant il faut estimer ta merveille
Plus profitable.

Bref, si dormir plus que veiller peut nuire,
Tu dois en los par sus Mercure bruire,
Car il endort l’oeil de celui qui veille,
Et ton parler les endormis éveille,
Pour quelque jour à repos les conduire
Plus profitable.

L’Adolescence clémentine

Voter pour ce poème!

Ce poème vous a-t-il touché ? Partagez votre avis, critique ou analyse !

S’abonner
Notifier de
guest
0 Avis
Inline Feedbacks
View all comments