Venez sous la tonnelle…

Venez sous la tonnelle assombrie de lilas

afin que je suspende, ainsi qu’une médaille,

à votre cou pareil à la rousseur du blé

et au lisse raisin qui dort sur la muraille,

avec un fil de Vierge une rose bengale…

Voter pour ce poème!

Ce poème vous a-t-il touché ? Partagez votre avis, critique ou analyse !

S’abonner
Notifier de
guest
0 Avis
Inline Feedbacks
View all comments