Tout est calciné

Tout est calciné et brûlé de ce printemps

et je les prends l’une après l’autre ces formes

Qui ont traversé la divine folie et que retient encore

la lumière

Voter pour ce poème!

Ce poème vous a-t-il touché ? Partagez votre avis, critique ou analyse !

S’abonner
Notifier de
guest
0 Avis
Inline Feedbacks
View all comments