Le lezard

Le lézard de l’amour

S’est enfui encore une fois

Et m’a laissé sa queue entre les doigts

C’est bien fait

J’avais voulu le garder pour moi.

Voter pour ce poème!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Je dis non

Tout passe par leurs mains, rien ne se fait sans eux