Miroir mirÔ

Il y a un miroir dans le nom de
Mirô parfois dans ce miroir un univers de vignes de raisins et de vin

Tache solaire

jaune d’œuf précolombien

l’oiseau tonnerre roucoule dans le lointain

Ivre déjà depuis midi

entraînant avec lui la nappe du matin

le soleil noir s’écroule dans la cave du soir

Pénombre grise et ombre déportée rouge fracas du vert brisé

La blanchisseuse veuve qu’on appelle la nuit

surgit sans bruit

et dans le bleu de sa lessive

l’astre à
Mirô

l’étoile tardive

luit…

Voter pour ce poème!

Ce poème vous a-t-il touché ? Partagez votre avis, critique ou analyse !

S’abonner
Notifier de
guest
0 Avis
Inline Feedbacks
View all comments