Nuit blanche

Depuis toujours

toute la nuit

la nuit a rendez-vous avec le jour

Mais chaque nuit

depuis toujours

elle est obligée de partir avant lui

À cheval sur un cheval

un cavalier

au grand galop galope

galope dans une allée,

il pousse des cris désolants

le paysage est désolé

mais ce qui est étonnant

c’est que le cheval se tait

Quel est donc ce cheval

Quel est donc ce cavalier

ce cavalier qui cavale

qui cavale dans une allée?

A cheval sur un cheval

un cavalier

le cheval c’est une mule

et même qu’elle est empaillée

et l’homme c’est le bel
Arthur

le fils du grand quincaillier

hier pour la belle
Ursule

hier pour la belle
Ursule

le malheureux le malheureux s’est

et pourquoi donc cette mule

et pourquoi donc ce noyé

s’en vont-ils au clair de lune

galopant dans les allées

À cheval sur une mule

un cavalier

Ils vont chez la belle
Ursule

qui donne un bal costumé

ils ne sont pas invités

mais ils la feront danser

danser au clair de lune

à coups de poing

et coups de pieds

Depuis toujours

toute la nuit

la nuit a rendez-vous avec le jour

mais chaque nuit

depuis toujours

elle est obligée de partir avant lui.

Voter pour ce poème!

Ce poème vous a-t-il touché ? Partagez votre avis, critique ou analyse !

S’abonner
Notifier de
guest
0 Avis
Inline Feedbacks
View all comments