Le Roi de Perse

Un roi de Perse, certain jour,
Chassait avec toute sa cour.
Il eut soif, et dans cette plaine
On ne trouvait point de fontaine.
Près de là seulement était un grand jardin
Rempli de beaux cédrats, d’oranges, de raisin
A Dieu ne plaise que j’en mange !
Dit le roi ; ce jardin courrait trop de danger :
Si je me permettais d’y cueillir une orange,
Mes vizirs aussitôt mangeraient le verger.

Voter pour ce poème!

Ce poème vous a-t-il touché ? Partagez votre avis, critique ou analyse !

S’abonner
Notifier de
guest
0 Avis
Inline Feedbacks
View all comments