Ma langue n’a pas de couleur

Ma langue n’a pas de couleur
Elle est née avec le vent
Déposée par le jusant
Loin de l’éveil
Et du sourire
Des absents
Le globe tourne
Dans l’oeil pervers
Des tyrans
Ma langue n’a pas de couleur
Paria de l’immonde palette
Où gît le tableau futur
Des mots
Mis à feu et à sang
Quelque part surgira le NON
Des couleurs convulsées
Et du mélange bienfaisant.

Voter pour ce poème!

Ce poème vous a-t-il touché ? Partagez votre avis, critique ou analyse !

S’abonner
Notifier de
guest
0 Avis
Inline Feedbacks
View all comments