Plus oultre

Au mois d’aimer, au mois de Mai,
Quand Zo’ va cherchant sous les branches
Le bienaimé,

Son jupon, tendu sur les hanches ;
Me fait songer à l’aile blanche
Du voilier

Mers qui battez au pied des mornes
Et dont un double Pilier.
Dressa les bornes.

Chansons

Voter pour ce poème!

Laissez votre pensée s'envoler avec le vent, et laissez votre commentaire prendre vie sur cette page

Ce poème vous a-t-il touché ? Partagez votre avis, critique ou analyse !

S’abonner
Notifier de
guest
0 Avis
Inline Feedbacks
View all comments