Plus oultre

Au mois d’aimer, au mois de Mai,
Quand Zo’ va cherchant sous les branches
Le bienaimé,

Son jupon, tendu sur les hanches ;
Me fait songer à l’aile blanche
Du voilier

Mers qui battez au pied des mornes
Et dont un double Pilier.
Dressa les bornes.

Chansons

Voter pour ce poème!

Ce poème vous a-t-il touché ? Partagez votre avis, critique ou analyse !

S’abonner
Notifier de
guest
0 Avis
Inline Feedbacks
View all comments