La Jetée

Les étoiles sont derrière le mur

Dedans saute un cœur qui voudrait sortir

Aime le moment qui passe
A force ta mémoire est lasse

D’écouter des cadavres de bruits

Dans le silence
Rien ne vit

Au fond de l’eau l’image s’emprisonne

Au bord du ciel une cloche qui sonne

La voile est un morceau du port qui se détache
Tu restes là
Tu regardes ce qui s’en va

Quelqu’un chante et tu ne comprends pas

La voix vient de plus haut
L’homme vient de plus loin
Tu voudrais respirer à peine

Et l’autre aspirerait le ciel tout d’une haleine

Pierre Reverdy

Voter pour ce poème!

Ce poème vous a-t-il touché ? Partagez votre avis, critique ou analyse !

S’abonner
Notifier de
guest
0 Avis
Inline Feedbacks
View all comments