La Nuit a Peine

En attendant que la nuit sonne

L’escalier reconnu

Ou l’aile réveillée

Le vent sur les oreilles

A l’abri du mur

Tout épargné

Le temps
La meilleure adresse

Et cette lumière étonnée

Le soir près du clocher

L’heure où la terre monte

Tout le monde est rentré
Le mouvement s’éteint

Le bruit longe la terre

Les lignes du chemin s’en vont

L’homme est en peine

Qui sait ce que sera demain

Tout tombe et réussit

L’aile bat

Le cœur tremble

Le monde est plus petit

Pierre Reverdy

Voter pour ce poème!

Ce poème vous a-t-il touché ? Partagez votre avis, critique ou analyse !

S’abonner
Notifier de
guest
0 Avis
Inline Feedbacks
View all comments